L’aurore crépusculaire d’Europe-Ecologie


Je voudrais exprimer toute ma compassion aux membres de la liste Europe- Ecologie qui déclaraient lors de leur meeting national dans le cadre des élections européennes à Strasbourg « on s'est fait kidnapper la campagne ». Il est dommage que les leaders d’un mouvement qui pourrait être intéressant en matière de développement durable ne se mettent en valeur que par victimisation. Il est vrai que le thème qu’ils défendent n’a pas le vent en poupe !
Alors que la semaine du développement durable se termine, deux autres évènements de l’écologie sont à l’agenda, c’est la 3ème édition de la Fête de la Nature. La valorisation du patrimoine naturel et la sensibilisation de la population à la biodiversité ne sont-ils pas des relais de communication forts pour une liste Euroe-Ecologie ? Le lancement des Prix Entreprises et Environnement par l’ADEME est aussi une belle occasion de se positionner sur ces enjeux. Mais non, on dit qu’on nous laisse pas parler, que le débat est truqué !
Il existe un boulevard concernant l’élan vers le développement durable. Le green business fait des ravages. Le Salon 1.618 Luxe et développement durable témoigne de l’expansion de ce secteur ! Le terreau est là, la graine est plantée alors mesdames, messieurs d’Europe-Ecologie, on se réveille et on essaye de représenter une véritable alternative au moment où la société sujette à une crise économique profonde ne demande que ça ! Je reprendrai Ségolène Royale « Quelque chose est en marche et ne s’arrêtera pas », il ne tient qu’à vous de saisir cet élan. Et s’il vous plait, une alternative efficience !

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Il est vrai que critiquer n'a jamais fait avancer les choses : rien de tel qu'une belle et franche proposition pour aller de l'avant et soulever le débat. Ceci dit, j'attends quand même un article sur Europe Ecologie, leurs discussions et leur programme : Sam, tu dois bien avoir un mot à nous dire là dessus ? Et allez votez le 7 juin !

Zam a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.